Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

samedi 21 octobre 2017

Quand le tango s'allie au fado


Plusieurs sites annoncent des études selon lesquelles le tango aurait ses origines dans le fado!

Le couple de danseurs Portugais, Fernando Jorge et Alexandra Baldaque associent le tango ao fado dans cette belle démonstration, sur les airs d'un fado chanté par Amália Rodrigues "a gaivota" (la mouette):

J'espère que vous aimerez les regarder ! Ils ont été champions d'Europe en 2011.
https://www.tsf.pt/vida/musica/interior/fado-de-lisboa-esteve-na-origem-de-tango-e-bolero-diz-investigador-3935807.html
Ainsi le dit le professeur chilien Miguel Angel Vera Sepúlveda, en soulignant l’influence des marins portugais qui, en partant de Lisbonne, emportaient leurs guitares et leurs chants mélancoliques vers les zones portuaires de l’Amérique du Sud. 
Au XIX il y aurait eu un important flux de voyageurs Portugais vers le Brésil bien sûr, mais aussi vers d'autres pays tels l'Argentine, le Pérou ou le Chili.
http://www.ofado.pt/?p=7164

Ce que Miguel Vera appelle de "genre portuaire" du fait de ces points de liaison entre ports d'Europe et d'Amérique du Sud, a donné naissance à un grand nombre de genre musicaux qui ont évolué dans ces pays, au cours des siècles suivants.


...Pour José Pinto de Carvalho, auteur d’une célèbre « Histoire du fado » publiée à Lisbonne en 1903 et sans cesse rééditée depuis, le fado ne peut être autre chose qu’un chant de la mer : « Le fado a une origine maritime, origine qui se devine dans son rythme ondulé, reproduisant les mouvements cadencés des vagues, balançant de bâbord à tribord, […] triste comme les lamentations de l’Atlantique, empreint de l’indéfinissable nostalgie de la lointaine patrie... source:http://www.books.fr/le-chant-des-marins-portugais/
Pour illustrer "le rythme ondulé" des vagues, je vous montre quelques photos de notre petite escapade aux îles de l'Algarve, alors qu'il faisait encore bien chaud dimanche dernier.
Nous avons traversé l'île tout en admirant la jolie végétation qui, été comme hiver, déploie des branches fleuries, et un festival de bougainvilliers!
Et là, après quelques 40 minutes de marche, nous nous approchons du côté mer de l'île, où les petites vagues ondulées caressent le sable. Nous marchons dans l'eau pendant un bon moment|

L'océan Atlantique joue aux transparences, sous le soleil. La plage, très longue, aux eaux peu profondes e au sable fin, est calme et tranquille à cette saison. 
Système lagunaire avec les îles de l'Algarve

mercredi 18 octobre 2017

Roses qui pleurent au Portugal



Tant que l'espoir et l'art populaire resteront vivants, les fleurs renaîtront sous les cendres.  
Portons notre regard sur ces roses qui pleurent; un hommage aux victimes des incendies qui ont eu lieu dernièrement dans plusieurs régions du pays.

.
Ce sont de simples fleurs de jardin. Mais il semble qu'elles expriment des sentiments profonds, où il ne manque ni la tristesse ni les larmes.

La faune et la flore se plaignent, gravemente touchées par les attaques du feu meurtrier. Les écosystèmes luttent pour reprendre leur aspect fécond.
Le Portugal affiche grand nombre d'éléments issus de la culture du peuple.  Disons-le avec des fleurs!

La procession du dimanche de Pâques dans la ville de São Brás de Alportel. Ce sont les hommes qui portent les flambeaux fleuris.
Ils parcourent les rues et annoncent la bonne nouvelle de la Résurrection, dans cette ville de l'Algarve. 

La culture populaire serait-elle riche tout en étant éphémère ? Les habitants des lieux créent de cadres d'action propices à la sociabilité.
Ces pratiques créent elles-même des liens spécifiques entre la population, qui renforcent l'esprit d'apartenance à une communauté.

Retournons au nord du Portugal, à Vilar de Figos (du côté de Barcelos), pour la Procession des Roses.
source: http://www.festadasrosas.pt/lenda/
La legende raconte qu'il y a très longtemps les habitants se sont rendus auprès de Notre Dame du Rosaire en priant pour qu'elle leur apporte la pluie car la sécheresse était terrible: les animaux et les personnes n'avaient plus d'eau ni de cultures.
...Há muitos anos houve uma grande seca. Os campos não produziam, os animais e as pessoas quase morriam de sede. Então, os habitantes de Vilar de Figos e os de Faria juntaram-se para rezar pedindo à Nossa Senhora que lhes mandasse chuva....

Comme ils ont été exaucés, la grande procession du mois d'Avril a lieu tous les ans, pour remercier la Sainte Vierge. À bord de la charette fleurie, les jeunes filles vêtues d'habits traditionnels, déversent des pétales sur la chaussée, pour garnir de beauté le cortège!




samedi 14 octobre 2017

Lisbonne, capitale oceane


En venant du sud, de la rive gauche vers la rive droite, nous pouvons emprunter le pont du 25 Avril qui enjambe le fleuve Tage à la hauteur de Lisbonne. C'est un pont suspendu inauguré en1966. D'abord appelé "pont Salazar" du nom de l'homme d'Etat qui gouvernait le Portugal à  cette époque, puis rebaptisé suite à la révolution des oeillets en avril de 1974.

Le tablier supérieur supporte la voie autoroutière. Au niveau en-dessous, le train  qui circule nous permet de poursuivre notre voyage de l'Algarve jusqu'à la gare de l'Orient (estação do Oriente).
Les vues au travers des barrières sont superbes. Le pont surplombe une partie de l'estuaire du Tage et on peut se rendre compte de son immensité. 

On regrette de ne pas pouvoir arrêter le train quelques instants pour mieux observer les infrastructures et l'activité du port de la capitale portugaise !

Lisbonne est la capitable européenne qui est baignée par un long bord de mer qui s'engouffre le long de l'embouchure du Tage. Ses sept collines subissent l'influence de l'Atlantique tout proche, mais en même temps ont vue sur la grande baie des eaux du fleuve.
De forts liens avec la mer existent depuis que Lisbonne a vu le jour. Ses habitants vivent au rythme des marées depuis que Ulysse peut-être, a fondé  la ville plusieurs siècles avant la fondation de Rome, d'où son premier nom d'« Olissipo » !



Porte d'entrée vers la Méditerranée, et porte de sortie pour les expéditions des Grandes Découvertes, Lisbonne s'est toujours vue entourée de navires, de chantiers navals, et d'histoires de voyages. 
En 2016, les plus grands et plus beaux voiliers du monde reviennent lui rendre visite du 22 au 25 juillet. Après avoir quitté Anvers, ces "Géants de la Mer" ont mis le cap vers le sud, et sont restés 4 jours dans le port de la capitale du Portugal, avant de repartir vers Cadix.



Un grand nombre de lisboètes et d'autres visiteurs sont venus admirer le spectacle des quelques 50 bateaux de la fameuse régate, originaires du monde entier.
La vidéo ci-dessus nous montre le défilé des voiliers lors du dernier jour, qui ont dit au revoir à Lisbonne et aux eaux du Tage!
Ci-dessous l'ambiance et les visites du premier jour:





mardi 10 octobre 2017

Autour de l' oceanarium de Lisbonne



Dans le quartier qui s'appelle le "Parque das Nações" (parc des nations), on peut visiter le grand Oceanário de Lisbonne. Il a été construit en même temps que le site de l'expo universelle de 1998. 



L'Oceanário de Lisbonne est un vaste aquarium où ont été reproduits des ecosystèmes de l'Atlantique, de l'océan Indien, du Pacific et de l'Antartique; ces zones se suivent autour d'un enorme basssin central.



Il y a une grande variété d'espèces marines et de flore de toutes les latitudes. Les grandes parois vitrées sur deux étages, permettent d'admirer le spectacle des poissons sous différents angles, dans leur milieu aquatique.


Les murs de l'entrée de l' aquarium sont recouverts de magnifiques panneaux d'azulejos et l'accès se fait sur les surfaces dessinées, faites de "calçada" portugaise, les petits pavés traditionnels que l'on trouve du nord au sud du Portugal. 


Voici l'édifice où est installé l'aquarium, et quelques autres constructions du site du Parque das Nações, avec ses formes futuristes. 








merci pour ce partage sur youtube !



jeudi 5 octobre 2017

Ponte de Lima, ville pittoresque


Retournons au nord du Portugal, si vous voulez bien me suivre !Ponte de Lima est le nom d'une ville très pittoresque, perchée sur le coin gauche, tout en haut de la carte.
Encadrée par la verdure de cette région bien arrosée par les pluies annuelles, la ville est aussi traversée par le fleuve Lima qui lui a donné son appellation et qui lui sert de miroir liquide.



Au printemps, les balades sont particulièrement séduisantes. Bordant les chemins et séparant les parcelles, les murs mousseux se recouvrent de petites plantes fleuries. Les rosiers retombent des murs en pierre. 
Tout au long de l'année les vignes s'agrippent aux treilles et entourent les champs.  Le vieux pont romain solide sur ses arcades, se détache dans le paysage vert et vallonné.

Ponte de Lima est une jolie localité jalonnée de vielles demeures et de solares (manoirs) qui lui donnent beaucoup de charme. De nombreux villages associés, parsèment la région. Chapelles et églises veillent sur les prières des habitants.



Fotos du net



C'est aussi une terre remplie de grandes traditions. Rien de meilleur que de se laisser porter par la musique des défilés et de se laisser immerger dans la ville, au milieu des habitants, pour se rendre compte que la culture populaire est très forte et expressive. Et là il y a de quoi faire!

Une des traditions très suivie dans le nord du Portugal a lieu autour du dimanche de Pâques, c'est la visite pascale, appelée le "compasso".
Des groupes de personnes vont de porte en porte, portant la croix qui représente ici la visite de Jesus ressuscité, et les habitants les reçoivent dans une ambiance festive, la table prête, avec boissons et petits en-cas (gâteaux, friandises, sandwiches...), et on passe au suivant !
La vidéo que j'ai choisie parmi tant d'autres, montre à quel point je me sens "insignificante" quand je me rends compte que tout le monde sait chanter et presque tous savent jouer de la musique ! C'est une visite pascale particulièrement animée par des musiciens, dans un des lieux de Ponte de Lima :




Et puis si on a encore du temps, on peut accompagner, plus proche dans le calendrier, le festival de Septembre, que les gens de Ponte de Lima appellent "Feiras Novas". 

C'est tout un programme qui attire un grand nombre de visiteurs, avec de nombreuses actitivités culturelles et les grands défilés caractéristiques de la région (religieux, ethnographique, historique...).


Pour vous montrer l'ambiance de Ponte de Lima, voici deux genres de cortèges (historique et ethnographique), où, annuellement, petits et grands montrent leur savoir-faire et leurs connaissances de l'histoire de la ville; je vous souhaite une bonne visite !




Merci à tous ceux qui partagent leurs images sur Youtube!